Tuesday 18 December 2018    

Centraide du Grand Montréal

INVITATION À L'ACTION, L'AIDE SOCIALE: UN DROIT POUR LES PERSONNES EN SITUATION D'ITINÉRANCE
Projet Genèse et le RAPSIM organisent une action conjointe sur le droit à l'aide sociale dans le cadre de la Campagne : Combattez la pauvreté, non les personnes qui la vivent ! Le RAPSIM invite ses membres et alliés à participer en grand nombre à cette action qui mettra de l'avant les enjeux de montant et d'accès à l'aide sociale pour les personnes en situation ou à risque d'itinérance. Elle sera l'occasion de porter nos demandes en faveur du droit à un revenu décent pour toutes et tous auprès du nouveau Ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet. Cette action aura lieu le jeudi 29 novembre 2018, à 10h30 devant le MTESS (Métro Square Victoria).
 


                       Pour télécharger le tract de l'évènement en format .pdf, cliquez sur l'image ci-dessus


Combattez la pauvreté, pas les personnes qui la vivent !

Les dernières années ont été marquées par un renforcement de l'approche punitive et l'augmentation des contraintes pour les personnes à l'aide sociale. L'adoption du Programme Objectif Emploi s'inscrit dans cette logique et menace de réduire le chèque déjà trop maigre des nouveaux prestataires. Ces politiques, loin d'avoir permis de lutter contre la pauvreté, précarisent encore davantage des personnes déjà marginalisées et renforcent les préjugés à leur égard. Alors qu'un nouveau gouvernement est en place à Québec depuis le 1er octobre, il est essentiel d'interpeller le nouveau Ministre sur ses responsabilités en matière de lutte à la pauvreté en s'attaquant aux causes réelles de la pauvreté et non pas aux personnes qui la vivent.

Pour plus d'information sur la Campagne : voir Lien Site Projet Genèse


Lutter contre la pauvreté : un axe essentiel de la lutte à l'itinérance

Le nouveau gouvernement a aussi des responsabilités en matière de lutte à l'itinérance. Or l'accès à un revenu constitue un élément clé pour prévenir le passage à la rue, tout comme pour permettre à des personnes d'en sortir de façon durable. Le montant actuel de l'aide sociale (pour une personne seule) ne permet pas de couvrir la moitié des besoins de base. Le dernier Plan de lutte à la pauvreté prévoit certes une augmentation pour certains prestataires (ceux ayant une contrainte sévère à l'emploi) mais laisse de côté un grand nombre d'entre eux et notamment celles et ceux qui sont les plus éloignés du marché du travail.

Au-delà du montant insuffisant, l'accès au chèque constitue un enjeu majeur pour les personnes en situation ou à risque d'itinérance. À ce sujet, beaucoup de travail reste à faire pour garantir le droit à un revenu décent tel que prôné par la Politique nationale de lutte à l'itinérance. On peut penser par exemple aux difficultés d'accès à l'aide sociale pour les personnes sortant de détention, à un moment où le risque d'itinérance est élevé.


Appel à l'action !

L'action aura lieu de 10h30 à 11h30 devant les bureaux du Ministre du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale à Montréal. Des témoignages et prises de parole de groupes en itinérance mettront de l'avant les enjeux spécifiques d'accès à l'aide sociale pour les personnes itinérantes.


Nous invitons nos groupes membres et alliés à être présents en grand nombre à cette action
, à mobiliser leurs équipes et participant.e.s et à être visibles avec leurs bannières et couleurs !

Merci de confirmer votre participation (en indiquant si possible le nombre de personnes) en écrivant à Alice Lepetit au RAPSIM à alice.lepetit@rapsim.org ou au 514 879 1949.


En espérant vous y voir en grand nombre !


Solidarités,

Alice Lepetit,
Organisatrice communautaire au RAPSIM







 

Copyright © 2008 RAPSIM - Tous droits réservés.