Sunday 21 October 2018    

Centraide du Grand Montréal

Élections 2018: retour sur les engagements en itinérance
À quelques jours des élections, voici un tableau synthèse présentant une compilation des engagements et des réponses des principaux partis en lice, reçus en date du 26 septembre 2018, en lien avec la lutte à l'itinérance.

La campagne électorale provinciale bat son plein dans cette dernière semaine. À quelques jours des élections, les enjeux de l'itinérance auront été peu présents dans les échanges et les sorties officielles des différents partis. Nous avons compilé les engagements reçus à date dans un tableau synthèse consultable ICI.

Ces engagements sont le fruit de notre action, de celle du Réseau Solidarité Itinérance du Québec et d'autres partenaires. Ils ont été obtenus par différentes interventions durant la campagne, et bien avant, alors que le RAPSIM a interpellé les quatre principaux partis.

Les partis ont pu profiter de cette campagne pour proposer des actions dans chacun des cinq axes de la Politique nationale de lutte à l’itinérance. Certaines plateformes proposent des avancées intéressantes en lien avec nos revendications. Ainsi, par exemple, le Parti Québécois s’engage à construire un minimum de 3 000 nouvelles unités de logement social par année, avec des budgets suffisants, et de s’assurer que les sommes de la stratégie fédérale du logement permettent d’atteindre les 5 000 nouvelles unités demandées. Également à titre d’exemple, en plus de sa proposition de Politique sur le logement, Québec Solidaire s’engage à augmenter immédiatement et fortement les prestations d’aide sociale tout en menant un projet-pilote de revenu minimum garanti. Ces deux partis se sont également prononcés pour l’abolition des mesures punitives du programme Objectif Emploi.






 

Copyright © 2008 RAPSIM - Tous droits réservés.